Expo photo

Claude, Frank, Rabah & Sébastien

En février et mars 2019, Julie de Bellaing a partagé quelques bribes du quotidien de Claude, Frank, Rabah & Sébastien, habitués de DoucheFLUX. Les photos exposées sont le fruit de ces quatre rencontres inspirantes. Quatre individus totalement différents, avec des histoires et des parcours propres mais que la société étiquette communément « (ex-)SDF ».

Essuyez vos pieds avant d’entrer

Mesdames et messieurs, avant de parcourir cette exposition nous vous invitons à faire un petit exercice de l’esprit.
Prenez votre routine habituelle du matin : petit-déjeuner, passage à la toilette, douche, brossage de dents, etc. Maintenant, étirez-la dans l’espace. Pour prendre votre petit-déjeuner, vous devez vous rendre dans un quartier de Bruxelles, pour aller aux toilettes dans un autre et pour prendre votre douche, dans un troisième. Marchez, marchez, marchez. N’oubliez pas de l’étirer également dans le temps, car ces lieux sont des espaces partagés où le ticket est roi et les files la règle. Enfin, mettez entre parenthèses les notions d’intimité et de silence. Ne tournons pas autour du pot, cette routine est physiquement et psychologiquement fatigante et à cela s’ajoute la question de savoir où passer la nuit. Vous avez l’embarras du choix : maisons d’accueil, hébergements d’urgence, squats, espace public, rue… Confort rudimentaire, regards fuyants ou insistants, bruit, maladies, violence, froid, vols… Pour la plupart, les nuits sont courtes et les journées souvent longues.

Cette rapide plongée dans le monde de la rue n’est qu’un aperçu d’un univers complexe. En effet, les réalités du sans-abrisme sont multiples et il y a autant de façon de vivre celles-ci qu’il y a d’individus. Cependant, au-delà des difficultés matérielles auxquelles les personnes sans abri sont confrontées, elles doivent faire face à une difficulté immatérielle que l’on ne soupçonne pas : leur déshumanisation. Peu importe comment elles vont, quelle est leur histoire, leur parcours, elles se sentent comme des numéros, toutes mis dans le même panier, sans voix. Parce que cette personne n’a pas ou plus de maison, elle ne compte pas, elle ne vaut plus rien…

Info

Infos techniques :

  • 16 photos
  • 60 x 90 cm
  • 13 photos horizontales 3 photos verticales
  • noir & blanc
  • légende et contextualisation dans un livret
  • système d'accrochage avec des crochets

Location gratuite mais garantie de 50€

Vous voulez invitez cette expo chez vous ? Envoyer un mail à Elisabeth Mareels